how to bring up children properly

Comment bien élever ses enfants : Zannabelle détruit les mythes courants

Quelles erreurs que les jeunes parents doivent éviter?

Aujourd’hui, nous allons parler de l’éducation des enfants. Est-ce que les enfants ont vraiment besoin de jouets chers? Est-ce que trois activités sportives et deux activités artistiques seront suffisants pour le développement d’un enfant? Comment bien élever les enfants pour qu’ils soient heureux, riches et polyvalents?

Mythe №1. L’enfant doit manger beaucoup pour grandir.

En fait, celui qui mange beaucoup, grossit plutôt que grandit. Surtout s’il a un mode de vie sédentaire. Avant, les enfants cherchaient à fuir quelque-part-ailleurs. Il était impossible de les garder à la maison.

Alors qu’aujourd’hui, ils restent plutôt à la maison, la tête dans l’écran, consumant de la nourriture malsaine : des chips, du soda et des barres chocolatées.

Naturellement, les rythmes biologiques se dérèglent, ce qui est dangeureux pour la santé.

Comment bien élever son enfant dans la société d’hyperconsommation? Zhannabelle appelle avant tout à se rendre compte que l’enfant qui se goinfre devient mou et passif. Et cela affecte sa santé et son comportement.

Pour que l’enfant puisse grandir et se développer normallement, il est nécessaire qu’il reçoit le maximum d’éléments nutritifs et le minimum de « lest ». Une des principales règles d’éducation d’un enfant, c’est de maintenir un régime alimentaire équilibré.

Mythe №2. Pour que l’enfant se développe dans des conditions normales il lui faut des jouets chers.

Beaucoup de parents croient que les efants ont besoin de jouets les plus chers et colorés. Des maisons de poupée impressionnantes qui coûtent juste un peu moins qu’une maison réele. Des poupées bébé qui vont bientôt parler. Des voitures électriques dont le célèbre Schumacher devrait rêver dans son enfance… Il y a encore beaucoup d’autres jouets que les parents n’ont jamais eu eux-mêmes. Ce mythe est absolument trompeux.

how to bring up children properly

Souvenons-nous de notre enfance : nous pouvions faire des jouets de tout – des cordons, des bandelettes, des trombones. Mais nous profitions du jeu, n’est-ce pas?

Histoire d’Olivia

Une élève de Zhannabelle a raconté qu’elle avait renoncé à acheter des jouets colorés qui ne sont pas éducatifs. « Notre fille est un enfant désiré, c’est pourquoi on la gâtait beaucoup après sa naissance. Les parents de mon mari ont de la fortune et ils ont élevé trois enfants. J’étais donc sûre qu’ils savaient comment bien élever les enfants.

C’est pourquoi notre princesse avait toute sorte de magnifiques  jouets pour fille.

On dirait qu’elle doive se développer plus vite que les autres enfants de son âge. Mais à l’âge de 4 ans elle ne parlait toujours pas…

Soudain, Sa Majesté le Hasard est intervenu. J’étais à l’hôpital, mon mari devait avoir un voyage d’affaires important, et ses parents sont partis en vacances. Par conséquent, ma fille a été emmenée dans la maison de campagne de ma tante. Celle-là ne savait guère élever les enfants. Ma petite y a vécu pendant un mois. Quand nous sommes venus pour elle, elle parlait de toutes les choses au monde. On ne pouvait pas croire que c’était notre fille.

Au lieu de jouets, elle avait seulement un bac à sable, des cailloux et une vieille poupée de chiffon. Mais la fille ne voulait pas la laisser. La poupée ordinaire est devenue son jouet préféré. Tandis que  les Barbies chères ramassent de la poussière sur les étagères.

Ce n’est que l’absence de jouets parfaits qui a fait notre fille progresser tellement dans le développement de la parole.

Car, la tante ne voulait pas occuper l’enfant avec des jouets « tout faits ». Au contraire, elle lui proposait de faire des gâteaux de sable ou mettre les cailloux sous forme d’un petit chat. Notre fille a tellement aimé ça qu’elle ne cessait de parler de son progrès. Grâce à cela, elle a commencé à parler beaucoup et bien ».

Mythe №3. L’enfant doit vivre mieux que ses parents.

Beaucoup de parents investissent leur dernières réserves à l’éducation de leurs enfants. Ils leur achêtent des vêtement chers, les envoyent en vacances dans des hôtels luxes. Et ils croient que cela rendra leur enfant complètement heureux. Mais en réalité, cela ne mène pas toujours au résultat souhaité.

Pour que l’enfant réussisse dans la vie, ses parents doivent réussir et être heureux eux-mêmes.

Parce que les enfants sont nos petites copies.

how to bring up children properly

Une des élèves de Zhannabelle a partagé une expérience pareille.

Julia : « Comment bien élever ses enfants? » Il faut faire tout son possible pour qu’ils n’aient besoin de rien! Autrefois, je pensais de cette manière. C’est pourquoi je travaillais du matin au soir afin d’acheter des vêtements de marque et des gadgets chers pour ma fille. Mais pendant la puberté, elle a beaucoup changé. Elle a commencé à avoir des mauvaises notes à l’école, elle est devenue impolie. Donc, on se disputait presque tous les jours.

Une fois, elle m’a même dit qu’elle quitterait la maison si je ne lui achetais un nouveau portable… Elle ne s’intéressait qu’aux choses matérielles.

Soudain, j’ai compris que je ne pensais qu’à l’argent, je ne parlais que de l’argent tout le temps.

Cette année-là, j’ai décidé d’entreprendre une nouvelle activité – je suis devenue l’organisateur des séminaires de Zhannabelle dans ma ville. J’ai beaucoup aimé ce travail où je communiquait toujours avec des gens différents, avec des femmes intéressantes. Je leur ai présenté ma fille. Celle-là « s’est réchauffée » enfin.

Des fois, elle m’a même aidée à distribuer des flyers pour des séminaires. Plus tard, elle s’est plongée dans l’activité bénévole : elle a commencé à prendre soin des chevaux à une écurie et elle a appris à faire du cheval. Récemment, elle a gagné un concours d’équitation. Elle a utilisé l’argent de prix pour acheter des pommes et des carrotes pour ses animaux. Je suis très fière d’elle et je parle d’elle à nos nouvelles élèves. Quant à moi, je m’occupe des projets de bénévolat avec d’autres élèves de Zhannabelle ».

Mythe №4. L’enfant doit avoir une enfance insouciante et heureuse.

Bien sûr qu’épargner son enfant des épreuves est un désir naturel. Une mère typique considère les affaires ménagère comme le nettoyage, la cuisine et l’achat difficiles. Par conséquent, les enfants surprotégés  ne sont pas du tout préparés à la vie adulte. Ils ne peuvent pas faire des choses simples comme coudre un bouton, préparer le petit-déjeuner, ranger leur chambre. 

Comment bien élever les enfants? Zhannabelle recommande de créer un ensemble de responsabilités pour l’enfant. Cela peuvent être des tâches domestiques simples comme : faire le lit, ranger les jouets, nourrir le chat. Vous pouvez donner des points à votre enfant pour chaque activité qu’il effectue. Plus tard, il pourra utiliser les points pour acheter ce qu’il veut. De cette façon, dès le plus jeune âge, l’enfant réalisera que rien n’est donné pour rien.

Les petites affaires forment le caractère futur.

Apprendre à l’enfant à être utile, c’est précieux!

Mythe №5. Les enfants ne comprennent rien.

Il ne faut se disputer et se battre devant l’enfant sous aucun prétexte! C’est une erreur de croire qu’il ne comprends rien et ne se souviendra de rien. La science contemporaine a prouvé que les enfants de moin d’un an perçoivent 90% des informations, et nous, les adultes, seulement 5%.

De plus, l’enfant «absorbe» à la fois le bien et le mal.

how to bring up children properly

Si vous êtes irritée, blessée, si vous criez et vous n’êtes jamais contente, alors vous cultivez dans votre enfant les traits de caractère que vous n’aimerez pas à l’avenir. Sera-t-il heureux? Pourra-t-il devenir réussi, riche et aimé? Évidemment non! Comment élever les enfants alors? Il faut dès l’enfance cultiver en eux les bonnes émotions et ambitions!

Si vous avez encore des questions sur l’éducation des enfants, inscrivez-vous à une consultation de Zhannabelle. Elle vous aidera!

Add comment